Welcome

Les offres existant sur le marché de management de transition

Le management de transition consiste à confier les rênes d’une société à une personne capable venant de l’extérieur. Pour faire face à certaines éventualités, un employeur aura recours à un manager intérimaire, l’individu qui peut contribuer à l’amélioration de la situation de l’entreprise. Il y mettra d’ailleurs tout son savoir-faire et son expertise, en tenant compte de toutes les demandes du donneur d’ordre.

Il est nécessaire que le propriétaire connaisse les capacités ainsi que les parcours de son manager de transition. De son côté, ce dernier doit faire un bilan de tous ses travaux à son patron. Résoudre un problème, démarrer ou continuer un projet, remplacer un salarié en indisponibilité imprévue… sont, en général, les rôles d’un agent intérimaire. Pourtant, les questions qui se posent sont : quels statuts peut-il avoir au sein d’une société ? Comment devenir un dirigeant de transition ?

Les statuts qu’un manager de transition pourrait avoir durant sa mission

Le fait de contacter une société d’intérim est un classique pour les entreprises voulant le service d’un manager de transition. Dans ce cas, la communication se passe entre les deux institutions, celle qui appelle et celle qui délègue son expert. L’agent joue ici un rôle de pion pour la société d’intérim. Il ne fait que suivre les consignes déjà instaurées par les deux dirigeants des entreprises qui s’associent. Pour clarifier tout, le manager de transition reste un salarié du cabinet qui l’envoie et qui le rémunère ensuite. Pendant sa mission, il remplace un cadre, mais ne peut pas être considéré comme un représentant du donneur d’ordre.

Un manager de transition peut être un employé direct de l’entreprise qui l’accueille s’il opte pour le contrat en CDD. Ce dernier est signé avec la société qui va le payer. À ce titre, un dirigeant de transition aura les mêmes droits et devoirs que tous les salariés de la firme. En CDD, sachez que l’objet du contrat reste sur les tâches que vous confiez à votre manager de transition. Alors, il peut aussi s’engager dans plusieurs missions, autres que celles de votre entreprise. Dans cette circonstance, il est devenu un manager de transition multi-employeur. Donc, pensez à bien préciser toutes ses responsabilités dans le contenu du contrat.

Les raisons poussant des cadres à devenir un manager de transition

Le management de transition est aujourd’hui un véritable métier qui demande de l’expérience, de savoir-faire ainsi que de grandes disponibilités. Ce poste propose diverses tâches qui consistent à accompagner une entreprise pour son évolution ou encore résoudre des problèmes internes. Il ne faut pas négliger la communication avec tous les salariés, cadre ou pas, pour que la transition se fasse dans les meilleures conditions possibles. La durée du contrat est généralement de 2 à 24 mois et n’oubliez pas que le management de transition a pour but d’apporter de bonnes portées à l’institution.

Devenir manager de transition est donc très intéressant pour les cadres expérimentés qui veulent toujours fournir des changements dans leur vie professionnelle. Ce métier est surtout fait pour les personnes entre 45 à 55 ans. Ces chiffres sont un peu révélateurs, car les firmes qui font appel à un cabinet de management de transition cherchent en général une personne plus expérimentée, donc plus âgée.

1 thought on “Les offres existant sur le marché de management de transition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *